Le guide de votre bien-être à domicile

Musicothérapie

Devenir art-thérapeute

musique

© Denis Gvardiyan - Fotolia.com

Devenir art thérapeute demande d’intégrer autant des compétences artistiques que des connaissances en psychologie. Certains établissements spécialisés proposent des formations à l’art thérapie.
  1. Statut de l'art-thérapeute
  2. Formation de l'art-thérapeute

Statut de l'art-thérapeute

À ce jour, l'art-thérapie n'est pas encore une profession reconnue, officialisée et réglementée, mais des associations comme la FFAT (Fédération Française des Art-Thérapeutes) travaillent à pallier ce manque de législation.

L'art-thérapeute peut choisir d'exercer comme salarié dans une structure d'accueil publique ou privée (hôpital, prison, maison de retraite…) ou bien de s'installer à son compte (en libéral), ce qui implique souvent qu'il ait une autre activité (psychologue, artiste indépendant…). L'art-thérapeute peut aussi opter pour le portage salarial ou l'auto-entreprenariat, ce qui lui permet, dans ses débuts, de tester son activité en allégeant démarches et charges.

Il lui est aussi possible de créer une association.

Formation de l'art-thérapeute

En France, l'art-thérapie s'enseigne dans le cadre de la formation continue.

Le candidat à la formation d'art-thérapeute doit au préalable avoir choisi un parcours l'ayant préparé à avoir des compétences relationnelles, artistiques et thérapeutiques. Avec une solide expérience professionnelle et un bagage personnel conséquent, il pourra en toute connaissance de cause se diriger vers ce métier et intégrer la formation de son choix.

Il existe en France de nombreux organismes de formation. Pour bien choisir, il ne faut pas hésiter à consulter le site de la FFAT qui liste les formations répondant aux critères de qualité de l'association. Les centres universitaires, enfin, délivrent des enseignements sanctionnés par un DU ou un Master d'art-thérapeute.